Santa Muerte - La Santa Muerte, culte des noctambules

Réalisé par Pierre-Paul Puljiz

La Santa Muerte, culte des noctambules
La nuit tombe sur le quartier de Tepito, les fidèles de la Santa Muerte prient toujours et se préparent pour la veillée. La Santissima est parmi eux. Elle les touche, ils sentent sa présence et sont heureux. Mais la célébration nocturne laisse place à une atmosphère plus étrange. Les codes du quartier de Tepito refont surface.
Le pitch
Sainte protectrice des narcotrafiquants, des prostituées, des voleurs à la tire, des marchands ambulants et prisonniers. Ange gardien des chauffeurs de taxi et des mères de famille, la Santa Muete - Sainte Mort - est la vierge d’un culte dont la pratique est de plus en plus importante au sein de la société Mexicaine. Elle compte aujourd’hui plus de 2 millions de fidèles dont 1 million dans la capitale de Mexico City. 
 
Sa représentation est un squelette aux apparences de faucheuse, vêtue de longues tuniques de satin de différentes couleurs. Le 31 octobre, jour de la fête des morts, correspond également à son anniversaire.
 
Ce culte initialement pratiqué secrètement se propage de façon fulgurante et spontanée à partir de 2001, date à laquelle Dona Queta, habitante du quartier de Tepito à Mexico City, installe devant sa maison une sculpture de 2 mètres représentant la Santa Muerte.
 
D’une pratique cachée, le culte devient public et médiatique. Les fidèles sortent de l’ombre. L’autel de Dona Queta et le quartier de Tepito deviennent le lieu du rassemblement des adeptes, qui célèbre chaque 31 octobre l’anniversaire de leur Santa Muerte.
  • Le pitch
    Sainte protectrice des narcotrafiquants, des prostituées, des voleurs à la tire, des marchands ambulants et prisonniers. Ange gardien des chauffeurs de taxi et des mères de famille, la Santa Muete - Sainte Mort - est la vierge d’un culte dont la pratique est de plus en plus importante au sein de la société Mexicaine. Elle compte aujourd’hui plus de 2 millions de fidèles dont 1 million dans la capitale de Mexico City. 
     
    Sa représentation est un squelette aux apparences de faucheuse, vêtue de longues tuniques de satin de différentes couleurs. Le 31 octobre, jour de la fête des morts, correspond également à son anniversaire.
     
    Ce culte initialement pratiqué secrètement se propage de façon fulgurante et spontanée à partir de 2001, date à laquelle Dona Queta, habitante du quartier de Tepito à Mexico City, installe devant sa maison une sculpture de 2 mètres représentant la Santa Muerte.
     
    D’une pratique cachée, le culte devient public et médiatique. Les fidèles sortent de l’ombre. L’autel de Dona Queta et le quartier de Tepito deviennent le lieu du rassemblement des adeptes, qui célèbre chaque 31 octobre l’anniversaire de leur Santa Muerte.
  • Casting & infos

    Réalisation Pierre-Paul Puljiz

    Co-écrit par Déborah Chiarella et Andres Peyrot

    Image et Montage : Andres Peyrot

    Production francetv nouvelles écritures et MDAM et Tamara Films

    Année : 2016

    Pays : FRANCE

Casting & infos

Réalisation Pierre-Paul Puljiz

Co-écrit par Déborah Chiarella et Andres Peyrot

Image et Montage : Andres Peyrot

Production francetv nouvelles écritures et MDAM et Tamara Films

Année : 2016

Pays : FRANCE

À voir aussi
Réalisé par Pierre-Paul Puljiz
Réalisé par Pierre-Paul Puljiz
Réalisé par Pierre-Paul Puljiz
Ne ratez aucune vidéo !
Inscrivez-vous à notre newsletter IRL pour suivre la sortie des nouvelles vidéos. No spam garanti.